D’où viennent les croûtes dans le nez ?

Qu’est-ce que la rhinoplastie?
29 novembre 2018
Comment se débarrasser définitivement des poils ?
17 décembre 2018
Montrer tous

Il est évident que plus de personnes consultent pour une chirurgie du nez qu’on ne le fait habituellement pour une croûte de nez. Certains enfants en mangent d’ailleurs dans les cours de récréation. Et pourtant, si les croûtes dans le nez paraissent si banales, elles peuvent s’avérer pénibles pour d’autres, surtout quand elle s’accompagne de sang. Les croûtes de sang émanent régulièrement d’une sécheresse nasale. Or, une déshydratation de la muqueuse nasale a pour conséquence, un risque d’infection par les agents externes.

Causes des croûtes dans le nez

Certes, avoir des croûtes dans le nez n’a rien d’alarmant. Mais, un risque d’infection bactérienne ou virale n’est jamais très loin. En effet, c’est le mucus produit par la muqueuse nasale qui constitue une barrière contre de nombreux agents externes et d’autres impuretés présentes dans l’air qu’on respire. Or, cette barrière est fragile lorsque la muqueuse n’est pas assez hydratée.

Les causes de cette déshydratation de la muqueuse sont nombreuses. Entre autres, on peut évoquer les lésions de la muqueuse ; les causes environnementales comme un air sec, l’absence d’humidité ambiante, une climatisation trop chaude ; le tabagisme peut en être aussi à l’origine ou même certains médicaments (antihistaminiques, vasoconstricteurs, antihypertenseurs, etc.). La sécheresse de la muqueuse peut aussi être d’origine idiopathique, dans ce cas, elle serait liée au syndrome de Gourgerot-Sjörgen, à l’herpès simplex, à la sinusite ; ou enfin, elle peut être liée au vieillissement en général. Par ailleurs, une chirurgie de correction de la forme du nez que l’on nomme rhinoplastie peut aussi causer des lésions dans le nez, lesquelles sont à l’origine des croûtes.

Traitement des croûtes dans le nez

L’apparition des croûtes dans les narines fait suite à une sensation d’irritation, à des picotements, ou à des brûlures. Lorsque les croûtes de nez se montrent persistantes ou chroniques, il peut être nécessaire d’envisager un traitement.

Non seulement, l’utilisation du sérum physiologique permettra de laver les fosses nasales, mais aussi, il aidera à réhydrater les muqueuses dont la sécheresse est à l’origine de la formation des croûtes. Celui-ci peut ne pas marcher ou lorsqu’il est utilisé abusément, augmenter les irritations.

Aussi, d’autres traitements consisteraient par exemple à recourir à des pommades antibiotiques ou des solutions salines en l’occurrence un spray nasal que l’on peut trouver facilement en pharmacie. On rappelle que les sprays salins ne sont pas interdits aux femmes enceintes. On peut aussi utiliser un antiseptique topique ou faire recours à la cautérisation nasale.

Mais si ces croûtes ne guérissent pas alors que vous ne prenez pas de cocaïne ou que vous ne vous curez pas le nez en permanence, alors, il faut craindre un cancer de nez surtout si en plus des croûtes, il y a des bosses dans les narines.

Comments are closed.